Interview : Jean-Christophe Brebion, intégrateur web freelance


Comme dans toute communauté open-source, les retours des utilisateurs sont moteurs pour le projet. Automne n'échappe pas à la règle et laisse ces utilisateurs s'exprimer librement. Vous pouvez déjà nous faire part de vos idées, contribuer au code source, demander ou apporter de l'aide voire reporter des bugs.

C'est dans le même esprit que nous avons décidé de donner la parole à des intégrateurs ayant choisi d'utiliser Automne pour leurs projets. On commence donc cette série avec Jean-Christophe Brebion qui a eu l'amabilité de répondre à quelques questions suite à la mise en ligne de son premier site sous Automne : http://www.magev.fr.

Bonjour Jean-Christophe, on commence par les présentations habituelles ?

Jean-Christophe Brebion

Bonjour ! Je m'appelle Jean-Christophe Brebion et travaille comme freelance depuis bientôt 2 ans. J'interviens principalement comme intégrateur HTML/CSS pour des agences et professionnels du web. Le reste du temps, je conçois et réalise des projets web complets pour de petites structures (PMEs, associations, indépendants). C'est dans ce cadre que je suis amené à utiliser des CMS open source, dont Automne depuis peu.

Que regardes-tu en premier chez un CMS ?

Quand je découvre un nouveau CMS, il y a un ensemble de critères assez facilement vérifiables qui vont me pousser à tester l'outil ou non:

  • L'importance de la communauté et son dynamisme: un forum avec beaucoup de questions et peu de réponses n'est jamais très rassurant. De même, mieux vaut une communauté réduite et très dynamique, plutôt que des milliers d'utilisateurs qui s'investissent peu dans l'outil et son support.
  • Les fréquences de mise à jour: cela témoigne souvent de la pérennité que l'on peut attendre de l'outil. A ce sujet, un accès aux versions de développement est également très appréciable.
  • La couverture fonctionnelle: est-ce que le système et ses extensions vont permettre de couvrir les fonctionnalités dont j'ai besoin pour mon projet ? Si ce n'est pas le cas, vais-je trouver facilement un prestataire pour développer des extensions sur-mesure ?
  • Une liberté totale sur la mise en page et le code généré : en tant qu'intégrateur respectueux des standards et amoureux de la sémantique, j'aime rester maître du code qui va être généré. De plus, un CMS qui impose une logique de blocs ou de colonnes pour la mise en page peut très vite devenir mon pire ennemi.

Quelles sont selon toi les forces et les faiblesses d'Automne par rapport aux ténors du marché ?

La création de modules est un des gros points forts d'Automne. On peut aisément créer et gérer des contenus dynamiques sur mesure (blog, commentaires, annuaire, etc.), sans être un développeur chevronné. Le système de rangées de contenu est également très appréciable. Le client peut ainsi créer des mises en pages très évoluées, tout en respectant la charte graphique établie. Enfin, l'édition en front-end est particulièrement utile pour les utilisateurs les plus réfractaires à l'outil informatique. Le fait d'intervenir directement sur une page est bien plus intuitif et surtout, plus logique. D'ailleurs, on constate une tendance forte vers ce type d'édition de contenu — citons par exemple concrete5 et TYPO3 dans sa future version 5. C'est à mon avis assez significatif.

Le seul point négatif que je pourrais souligner est l'utilisation de la syntaxe XML pour les modèles. Il y a une courbe d'apprentissage non négligeable et il m'a fallu pas mal d'heures avant de bien maîtriser les bases.

Dans l'ensemble, je dirais qu'Automne nécessite un investissement en temps assez conséquent, qui ne sera rentabilisé qu'à la condition d'avoir des projets assez importants. Pour créer rapidement un petit site statique ou un blog, un outil comme Wordpress sera probablement un choix plus judicieux.

Pour quels types de projets penses-tu qu'Automne est actuellement le plus adapté ?

Automne sera très bien adapté pour un site à forte teneur rédactionnelle, avec des contenus très variés dans leur forme. Il sera également l'outil idéal pour un site web avec de nombreux utilisateurs, une hiérarchie de rôles complexe et des accès bien délimités selon les sections de contenus.

Un petit mot pour la fin ?

Même si on possède une grande maîtrise d'un CMS en particulier, il faut avoir la curiosité d'observer et tester ce qui se fait à côté. Il est toujours utile d'avoir plusieurs cordes à son arc. Je ne dis pas non plus qu'il faut se disperser, mais avoir la maîtrise de deux ou trois CMS permet de répondre plus facilement à la diversité des demandes d'un client, au lieu de passer des heures à bidouiller un CMS pour lui faire faire des choses pour lesquelles il n'est pas naturellement optimisé.

Un grand merci à Jean-Christophe d'avoir répondu à nos questions. Si vous aussi vous avez développé des projets avec Automne, merci de nous le signaler sur le forum, on vous contactera peut-être pour une interview.

Laissez un commentaire